La grosse caisse (sa timbala) (tambour basse)

La grosse caisse a fait son apparition dans la musique européenne au XVIIIe siècle, en venant de la musique militaire turque : les orchestres à cheval des Janissaires utilisaient le davul, long tambour à deux peaux, joué à deux baguettes, dont la légende dit qu’on l’entendait à des kilomètres. Les fanfares européennes ont adapté l’instrument en le portant verticalement sur sa tranche, de façon ventrale. D’abord en bois, le fût de la grosse caisse a évolué comme celui de la caisse claire vers une fabrication métallique.
Pour son utilisation dans la musique traditionnelle du comté de Nice, elle est frappée, à la main, sur une seule de ses deux peaux, par une mailloche en cuir. Son grand diamètre lui donne un son grave, assez chaleureux. Le langage très simple de la grosse caisse marque le tempo des airs.

Yann Baillais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *