trompette1ne0-2-8e5fb

Trompette en Ut

La trompette est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres.

La trompette actuelle la plus courante est un instrument soprano, en Sib. Il existe aussi des trompettes en Ut (encore très utilisées par les musiciens « classiques » français), en ré et en Mib et la trompette piccolo en Sib (souvent à 4 pistons) pour un registre plus élevé.
La trompette a pris sa forme actuelle après l’invention du piston en 1820.
Le piston est un mécanisme qui permet d’accroître la longueur du tube, ce qui permet de jouer des notes plus graves et de combler ainsi les notes manquant dans la série harmonique.
Le registre courant s’étend sur deux octaves et demie, du Fa# grave au Do au-dessus de la portée (Contre-Ut) (mais en jazz, il n’est pas rare de monter jusqu’au bi-contre-ut voire plus haut).

Histoire de la trompette

Les premières trompettes ont été inventées dans l’antiquité, elles apparurent en Égypte il y a plus de trois mille ans. En grèce, la trompette alors appelée Salpinx était considérée comme une discipline olympique. En Australie, il existe une trompette, qui est par ailleurs le seul instrument « soufflé » des aborigènes : le didgeridoo.

La trompette a pris sa forme actuelle après l’invention du piston en 1820.
Il convient de distinguer deux types de trompettes :

les trompettes naturelles, qui n’ont pas de pistons, et ne peuvent jouer que certaines notes, appartenant à la série harmonique. Les actuelles trompettes de cavalerie sont de ce type.

les trompettes à pistons, qui peuvent jouer toutes les notes dans leur registre.

Description

La trompette naturelle (clairon) est constituée par l’embouchure, le tube, le pavillon. Le tube est cylindrique, ce qui lui donne un son brillant, par comparaison au son plus doux de la famille des saxhorns.

Dans la trompette à pistons, un mécanisme est ajouté qui permet d’accroître la longueur du tube, ce qui permet de jouer des notes plus graves et de combler ainsi les notes faisant défaut dans la série harmonique.

Le registre courant s’étend sur deux octaves et demie, du Fa# grave au Do au-dessus de la portée (Contre-Ut) (mais en jazz, il n’est pas rare de monter jusqu’au bi-contre-ut voire plus haut). Les trompettes sont en général des instruments transpositeurs, qui jouent des sons réels différents des notes écrites. Ainsi par exemple une trompette en Sib joue un son réel qui est un ton plus bas que la note écrite.

La trompette actuelle la plus courante est un instrument soprano, en Sib. Il existe aussi des trompettes en Ut (encore très utilisées par les musiciens « classiques » français), en ré et en Mib et la trompette piccolo en Sib (souvent à 4 pistons) pour un registre plus élevé.

trompette2ip5-2-cb24b

Une trompette piccolo

Il existe également une multitude de trompette moins usitées : Celles en sol et en la qui sont assez proches de la trompette piccolo en Sib

Le 4° piston de la trompette piccolo (dit « petite » trompette) servant à atteindre les notes graves de la tessiture de la trompette en descendant généralement d’une quarte.

Yann Baillais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *