Les cuivres sont les instruments de musique à la base d’une formation très populaire en Grande-Bretagne, le « brass-band ». La famille des cuivres y est presque au complet, aux exceptions notables de la trompette et du cor présents dans le « quintette de cuivres ». A première vue, la famille des cuivres pourrait se définir à partir du matériau constitutif métallique. Le matériau est un alliage à base de cuivre (laiton), utilisé pour ses bonnes aptitudes à la mise en forme. Cette définition n’est pas satisfaisante puisque les saxophones ne sont pas classés parmi les cuivres mais parmi les bois (cf.« Les bois »). Les cuivres ne sont donc pas définis à partir des instruments eux-mêmes, mais à partir de la manière dont ils sont joués : la colonne d’air à l’intérieur du cuivre est excitée par la vibration des lèvres du musicien. Cette faculté de faire vibrer ses lèvres, avec ou sans l’instrument, est la technique du « buzz », technique bien connue des enfants lorsque dès leur plus jeune age ils cherchent à imiter le bruit de la moto ou de la mouche ! Contrairement aux bois à trous latéraux, les cuivres « modernes » n’ont qu’une seule ouverture, à l’extrémité du pavillon, par où le son est rayonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *