La retraite aux flambeaux

retraite_aux_flambeaux_01-a52e0

Par tradition pour la commémoration de la prise de la Bastille :

C’est la loi du 6 juillet 1880 qui a fait du 14 juillet la fête nationale.
L’accent est mis, dès le début, sur le caractère patriotique et militaire de la manifestation, afin de témoigner du redressement de la France après la défaite de 1870.
La jeune IIIe République, avec Gambetta, cherchait à célébrer les fondements du nouveau régime.
Toutes les communes étaient concernées.
La fête débutait par une retraite aux flambeaux le 13 au soir. Le lendemain, les cloches des églises ou des salves annonçaient le défilé, suivi d’un déjeuner, de spectacles et de jeux.
Les bals et feux d’artifice terminaient la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *